Crédit du Maroc. Holmarcom monte à 78,7% du capital, après l'acquisition des 15% de Crédit Agricole S.A.

Rédaction Medias24 | Le 7/6/2024 à 16:05
Comme prévu, Holmarcom reprend la tranche résiduelle de 15% des actions détenues par Crédit Agricole S.A. dans Crédit du Maroc. La participation du groupe détenu par la famille Bensalah dans le capital de Crédit du Maroc est désormais de 78,7%.

La transaction portant sur cette seconde tranche intervient, comme convenu, 18 mois après la réalisation de la cession de la première tranche de 63,7% du capital de Crédit du Maroc.

Le groupe Holmarcom, via Holmarcom Finance Company, a procédé à l’acquisition de la seconde tranche de la participation détenue par Crédit Agricole S.A. dans Crédit du Maroc, portant sur 15% du capital et des droits de vote de la Banque.

La famille Bensalah détient désormais 78,7% du capital de la banque (65,9% par Holmarcom Finance Company et 12,8 % par AtlantaSanad), annonce un communiqué du groupe.

Selon la même source, "le plan de transition s’est déroulé conformément aux engagements pris par les deux parties, ce qui a donné lieu à l’autonomisation complète de Crédit du Maroc, tant au niveau de ses activités qu’au niveau de son fonctionnement opérationnel et du système d’information".

"Dès la prise de contrôle de la banque, nous avons démarré le déploiement de notre vision stratégique qui a pour ambition de faire de Crédit du Maroc un opérateur financier moderne, innovant et engagé au service des citoyens et des entreprises nationales, pour un développement durable et responsable", a déclaré Mohamed Hassan Bensalah, président-directeur général du groupe Holmarcom.

Le groupe s’est fixé des objectifs de croissance ambitieux pour Crédit du Maroc. À ce titre, il a opéré un repositionnement stratégique et doté la banque d’un plan de développement qui se structure principalement autour d’une nouvelle politique marketing et commerciale, portée notamment par un programme de transformation digitale et de refonte des offres et parcours proposés à la clientèle.

La progression des performances commerciales et des indicateurs financiers de la banque, au cours des derniers mois, témoigne de la pertinence des choix stratégiques adoptés et de l’adhésion des collaborateurs à la nouvelle dynamique instaurée et aux changements insufflés.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 23/7/2024 à 16:14

    Malgré des performances notables, voici pourquoi le secteur bancaire décolle peu en bourse

    Le secteur bancaire affiche des niveaux assez bas de valorisation. Attijari Global Research l'évoque dans une récente note. Le MASI traite à 19,1x ses bénéfices alors que l'indice Banques traite à 15x ses bénéfices, au plus bas depuis quinze ans. Malgré des performances notables en 2023 et au T1-24, les bancaires bougent peu en bourse. Du cash frais des institutionnels pourrait changer la donne. Les OPCVM, eux, sont limités.
  • | Le 23/7/2024 à 13:40

    Le groupe Hayan boucle une émission obligataire de 110 MDH

    Le groupe Hayan annonce, ce mardi 27 juillet, la finalisation d'une émission obligataire de 110 millions de dirhams pour sa filiale éducative, le groupe scolaire Jacques Chirac.
  • | Le 22/7/2024 à 17:02

    Placements. Les investisseurs se positionnent sur le moyen, long terme au détriment du court terme

    Les chiffres de l’ASFIM à fin juin montrent que l’encours sous gestion des OPCVM a progressé de 7,3% au premier semestre, en franchissant les 600 MMDH. Une décollecte de l’obligataire court terme est observée, de l’ordre de 5,5 MMDH. D’un mois sur l’autre, l’encours a baissé de 11,2% traduisant une volonté des investisseurs de se positionner sur de l’OMLT plus risqué, mais plus rémunérateur.
  • | Le 18/7/2024 à 16:39

    Marsa Maroc veut se positionner comme un acteur majeur en Méditerranée occidentale

    Après plusieurs annonces marquantes qui impacteront positivement la dynamique de développement du groupe à Agadir, à Nador West Med ou encore à Cotonou au Bénin, Marsa Maroc nous explique ses choix.
  • | Le 17/7/2024 à 18:16

    Akdital réussit son augmentation de capital et comptera 51 établissements de santé d'ici 2026

    Souscrite 29 fois, l'augmentation de capital réalisée par le groupe a connu un grand succès. Le groupe accélérera sa croissance dans les mois à venir pour livrer un établissement de santé par mois au cours des quinze prochains mois. D'ici fin 2026, Akdital devrait en détenir 51 au total, avec une capacité de plus de 5.700 lits.
  • | Le 16/7/2024 à 14:29

    La hausse des cours des métaux précieux devrait se poursuivre sur le reste de l'année

    Les anticipations de la hausse du taux directeur de la FED joue en faveur du cours du dollar. Ce dernier augmente quand la rentabilité de la monnaie américaine diminue. Les facteurs géopolitiques mondiaux et l'instabilité qui en découle, jouent également dans l'appréciation de l'Or. Cette situation sera bénéfique aux minières qui l'ont dans leurs portefeuilles.