Le groupe Saudia va passer une commande ferme de 105 avions Airbus

(AFP)

Le 20 mai 2024

Le groupe Saudia, propriétaire de la compagnie aérienne nationale saoudienne du même nom, a annoncé lundi une commande ferme de 105 avions Airbus, saluant un "accord historique" estimé à 19 milliards de dollars, le plus important de l'histoire de la riche monarchie du Golfe.

"Cet accord historique porte sur 105 appareils confirmés et marque un moment important non seulement pour l'industrie aéronautique saoudienne, mais aussi pour l'ensemble de la région MENA" (Moyen-Orient Afrique du Nord), a ajouté le groupe dans un communiqué.

La compagnie Saudia va acheter 54 avions A321neo, tandis que la compagnie à bas prix flyadeal va acquérir 12 A320neo et 39 A321neo, ajoute le communiqué.

L'annonce a été faite lors du Future Aviation Forum, une conférence organisée à Ryad. Dans un communiqué distinct, le forum a estimé le montant de l'accord à 19 milliards de dollars.

Cette nouvelle commande intervient plus d'un an après celle annoncée par la nouvelle compagnie Riyadh Air et portant sur 72 appareils.

Les autorités saoudiennes ont également annoncé leur intention de construire un nouvel aéroport dans la capitale, capable d'accueillir 120 millions de passagers par an.

Elles prévoient également une "expansion majeure" de l'aéroport de Jeddah (ouest) où est basé Saudia, a déclaré Mohammed Alkhuraisi, vice-président chargé de la stratégie à l'Autorité générale de l'aviation civile saoudienne.

Selon lui, l'aéroport de Jeddah est le plus fréquenté d'Arabie saoudite. Il a accueilli 43 millions de passagers en 2023, a ajouté M. Alkhuraisi à l'AFP.

"Nous pensons pouvoir atteindre 50 millions cette année à Jeddah avec les infrastructures actuelles", a-t-il dit, ajoutant que l'objectif est d'atteindre 114 millions après l'expansion.

Actuellement, Saudia détient une flotte de 144 appareils, tandis que flyadeal en possède 32.

Les livraisons commenceront en 2026 et se poursuivront jusqu'en 2032, a déclaré à l'AFP le vice-président du groupe chargé de la gestion de la flotte, Saleh Eid.

La compagnie Saudia, basée à Jeddah (ouest) et connue également sous le nom de Saudi Arabian Airlines, a reçu son premier avion à réaction en 1945, cadeau du président américain, Franklin Roosevelt.

Le transporteur public devrait concentrer de plus en plus ses opérations à partir de Jeddah après le lancement effectif de Riyadh Air, prévu l'an prochain.

- L'aérien, pilier des réformes -

Le prince héritier Mohammed ben Salmane considère le secteur aérien comme un pilier de son ambitieux programme de réformes Vision 2030, visant à transformer le royaume en un hub commercial et touristique et à réduire sa dépendance aux revenus pétroliers.

L'un des objectifs de ce programme est de tripler le trafic annuel pour atteindre 330 millions de passagers d'ici la fin de la décennie.

Vision 2030 a "motivé notre décision de conclure cet accord important, qui créera des emplois (...) et contribuera à l'économie nationale", a affirmé le directeur général du groupe Saudia, Ibrahim Al-Omar, cité dans le communiqué.

Le secteur aérien a contribué à hauteur de 20 milliards de dollars à l'économie saoudienne en 2023, selon un rapport publié lundi par l'Autorité générale de l'aviation civile saoudienne.

"L'aviation soutient 241.000 emplois, auxquels s'ajoutent 717.000 emplois dans le secteur du tourisme", selon le rapport.

La commande annoncée lundi "confirme la rapidité de la croissance du marché et nos ambitions pour le soutenir", a déclaré à l'AFP le directeur général de flyadeal, Steven Greenway.

Actuellement, flyadeal opère 80% de ses vols sur le réseau domestique et 20 % sur le marché international, et ce ratio "passera à 50-50 au cours des deux prochaines années, lorsque nous commencerons à nous développer à l'international", a affirmé M. Greenway.

L'année dernière, Saudia a annoncé un accord portant sur l'achat de 39 avions Dreamliner auprès de Boeing, avec des options pour 10 avions supplémentaires.

Riyadh Air, créée en mars 2023, a également annoncé un accord pour l'acquisition de 39 Boeing Dreamliners, assorti d'options pour 33 appareils supplémentaires.

De plus, l'Arabie saoudite prévoit de lancer NEOM Airlines, qui sera basée dans la ville éponyme en développement.

L'Arabie saoudite cherche à rattraper son retard dans le secteur aérien par rapport à deux de ses voisins, les Emirats arabes unis et le Qatar.

Dubaï abrite l'aéroport le plus fréquenté au monde en termes de passagers internationaux, hub de la compagnie Emirates, la plus grande du Moyen-Orient.

Autre plaque tournante aérienne du Golfe, le Qatar poursuit l'expansion de l'aéroport Hamad et l'ouverture de nouvelles liaisons opérées par Qatar Airways.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Le 20 mai 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.