Colombie: affrontements avec la dissidence des FARC dans le sud-ouest, quatre morts

(AFP)

Le 20 mai 2024

Quatre personnes, dont deux policiers, ont été tuées dans des attaques distinctes menées par des dissidents de la guérilla des FARC dans le sud-ouest de la Colombie, ont annoncé les autorités lundi.

Les combattants du groupe, qui rejette l'accord de paix de 2016 avec cette guérilla marxiste, ont d'abord attaqué à l'aube une banque et un poste de police dans la localité de Morales, dans le département de Cauca.

Deux policiers ont été tués, ainsi que deux détenus incarcérés au sein du poste de police, a indiqué au cours d'une conférence de presse le ministre de la Défense Ivan Velasquez, qui a condamné une "attaque terroriste".

Trois policiers ont également été blessés mais sont "hors de danger", toujours selon le ministre.

Les affrontements ont cessé dans l'après-midi, après que l'armée a repris le contrôle de la localité, a constaté un photographe de l'AFP sur place.

Militaires et policiers ont ensuite mené une opération de sécurisation dans les rues de la ville en raison de la possible présence d'engins explosifs posés par les assaillants.

Le photographe de l'AFP a vu le poste de police attaqué partiellement détruit et portant de multiples impacts de balles, des images qui rappellent les incursions meurtrières des défuntes FARC dans les années 1990, alors que la rébellion marxiste était à l'apogée de sa puissance.

"C'était comme deux heures d'angoisse", a raconté déclaré à l'AFP, sous couvert d'anonymat, une habitante de Morales.

Le ministre Velasquez a par ailleurs fait état de "harcèlements" de la part de la guérilla dans plusieurs autres municipalités de la région, Dagua, Suarez et Jambalo.

Dans le département voisin de Valle del Cauca, une moto chargée d'explosifs a explosé à Jamundi, blessant quatre personnes, dont trois mineurs.

Le président Gustavo Petro a qualifié la situation dans le Cauca d'"inacceptable". "Nous ne tolérerons pas que la population continue d'être terrorisée par des attentats terroristes", a écrit le président sur le réseau social X.

Ces département du Cauca et du Valle del Cauca sont des bastions de l'EMC (Etat-major central), la principale faction de la dissidence des FARC.

Des négociations de paix ont débuté en octobre 2023 avec ce groupe, aujourd'hui divisé et dont seulement une petite partie continue de discuter avec le gouvernement, alors que l'armée affronte les combattants qui ont repris les hostilités.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Le 20 mai 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.