L’ONDA a investi 200 MDH pour doubler la capacité de la zone de transit international de l’aéroport Mohammed V: les détails

Après 8 mois de travaux, la zone de transit international de l'aéroport Mohammed V a été inaugurée ce lundi 10 juin. Avec une superficie de 5.000 m² contre 2.000 auparavant, la capacité d'accueil annuelle va passer de 1 à 2 millions de passagers en correspondance et permettre à la RAM de renforcer sa présence dans son hub casablancais.

L’ONDA a investi 200 MDH pour doubler la capacité de la zone de transit international de l’aéroport Mohammed V: les détails

Le 10 juin 2024 à 19h40

Modifié 11 juin 2024 à 7h31

Après 8 mois de travaux, la zone de transit international de l'aéroport Mohammed V a été inaugurée ce lundi 10 juin. Avec une superficie de 5.000 m² contre 2.000 auparavant, la capacité d'accueil annuelle va passer de 1 à 2 millions de passagers en correspondance et permettre à la RAM de renforcer sa présence dans son hub casablancais.

« La nouvelle zone de transit (international-international) a été édifiée sur une superficie de 5.000 mètres carrés avec un certain nombre de dépendances pratiques et d’équipements sécuritaires de dernière génération dont la mission est de fluidifier la mobilité des voyageurs et d'inspecter leurs bagages avec des appareils ultra-modernes», a déclaré le directeur de l’aéroport Mohammed V, aux membres des médias conviés à l'inauguration, avant de donner davantage de détails sur les changements opérés en moins de 8 mois dans l’ancien espace de 2.000 mètres carrés dédié aux correspondances internationales.

Une zone de transit qui va surtout profiter à Royal Air Maroc

Sollicité par Médias24, le directeur Abdelhak Mezzour nous a affirmé que la mise en service, ce lundi 10 juin 2024, de cette nouvelle zone de transit du trafic aérien international-international allait surtout profiter à la compagnie nationale en renforçant son hub casablancais où elle opère la majorité de son trafic aérien international.

Cette zone va en effet, selon lui, permettre à la RAM de fluidifier et de mieux contrôler le trafic croissant des membres de la diaspora africaine vivant en Europe, en Amérique, au Canada et au Moyen-Orient qui transitent par l'aéroport de Casablanca pour rejoindre leur pays parmi les 30 destinations africaines desservies par la RAM.

Une capacité d'accueil qui va doubler

Grâce à cette extension aussi bien en termes d'espace que de traitement de passagers de passage à l'aéroport casablancais, la capacité d'accueil annuel de cette zone de correspondance est désormais de 2 millions de passagers contre 1 avant.

De plus, l'augmentation programmée de la flotte de la compagnie nationale trouvera une réponse logistique adaptée pour desservir les destinations nord-sud et est-ouest dans les meilleures conditions.

Et d’ajouter que la mise en service de cette nouvelle zone vient en réponse à la croissance constante du trafic de l’aéroport Casablanca Mohammed V et au renforcement de la présence de la RAM dans son hub marocain.

En d’autres termes, la nouvelle zone de transit devrait amener beaucoup plus de passagers à la RAM.

10 appareils de sécurité qui ont coûté 80 MDH

A titre comparatif, le directeur a tenu à préciser que cet espace de transit qui sera aussi grand que l’ensemble de l'aéroport de Nador disposera de la même capacité annuelle de traitement à savoir de deux millions de passagers.

Cette zone dédiée au transit international est désormais dotée de 11 nouveaux comptoirs d’enregistrement, de 10 appareils de détection de tout type d’explosifs (EDS), de 3 scanners corporels permettant de détecter tous les objets éventuellement cachés dans ou sur le corps d'un passager (armes, drogues, argent…), et enfin de 7 portiques magnétiques qui signaleront aux agents de contrôle la présence de métaux.

N'étant pas habilité à nous dévoiler le coût total des travaux, Medias24 a par conséquent sollicité une autre source autorisée du ministère de tutelle qui nous a révélé qu'entre l'achat des équipements de sécurité et de ceux permettant de fluidifier le trafic (comptoirs d’enregistrement, escalators, ascenseurs …), l’ONDA aura investi au total près de 200 millions de dirhams pour étendre et moderniser cette zone.

L’aéroport n'aura aucun mal à traiter le trafic croissant des passagers en transit

Un investissement d'autant plus nécessaire que le trafic de transit qui représente 30% du trafic global de l’aéroport Mohammed V est appelé à augmenter lors des prochaines échéances sportives qui auront lieu au Maroc.

Hormis le renforcement de la sécurité, la réduction des temps d’attente et la fluidification des circuits de mobilité seront d'autant plus d'actualité à court-terme face au nombre croissant  des voyageurs étrangers en correspondance.

Afin de s’adapter aux besoins croissants des passagers et préparer le grand rendez-vous sportif de 2030, le directeur nous a révélé que d’autres chantiers qui permettront de faire passer la capacité d’accueil annuel de 16 millions à plus de 20 millions de passagers seront achevés avant 2028.

Rappelons que le premier aéroport du Maroc est desservi par 26 compagnies qui le connectent à 86 destinations dont 33 pour l'Europe, 4 pour l'Amérique, 30 pour l'Afrique, 4 pour le Moyen Orient, 2 pour le Maghreb et enfin 13 pour le trafic domestique.

La nouvelle zone de transit en chiffres

Superficie : 5 000 m²

-11 nouveaux comptoirs d’enregistrement des passagers en transit ;

-10 appareils de contrôle EDS des bagages en cabine (Explosive-Détection-System) avec une ligne automatique ;

-7 portiques magnétiques et détecteurs de métaux portatifs ;

-3 Scanners corporels.

-7 ascenseurs ;

-8 escaliers mécaniques.

Présentation filmée de l'inauguration de la zone de transit par le directeur général de l'aéroport Mohammed V

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SOTHEMA : Cession de la participation AZERYS

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.