20 millions de touristes en 2026 ? Des opérateurs commencent à y croire

Après la publication des chiffres des arrivées d’avril, qui augmentent depuis début 2024 avec un taux moyen mensuel de 14%, deux dirigeants de la CNT avancent que le Maroc recevra près de 20 millions de visiteurs en 2026 au lieu des 17,5 millions prévus par la feuille de route. Si la ministre du Tourisme n’exclut pas ce scénario, elle reste prudente et nous invite à attendre les résultats de l'été avant de se prononcer.

20 millions de touristes en 2026 ? Des opérateurs commencent à y croire

Le 17 mai 2024 à 13h45

Modifié 17 mai 2024 à 15h29

Après la publication des chiffres des arrivées d’avril, qui augmentent depuis début 2024 avec un taux moyen mensuel de 14%, deux dirigeants de la CNT avancent que le Maroc recevra près de 20 millions de visiteurs en 2026 au lieu des 17,5 millions prévus par la feuille de route. Si la ministre du Tourisme n’exclut pas ce scénario, elle reste prudente et nous invite à attendre les résultats de l'été avant de se prononcer.

La forte croissance des arrivées des marchés européens, qui a caractérisé les quatre premiers mois de l’année en cours, permettra de dépasser les 16,5 millions de visiteurs d'ici la fin de l'année, soit 2 millions de plus qu’en 2023, estime le président d’une chaîne hôtelière présente à Marrakech et Agadir.

"Les arrivées massives des marchés européens vont bouleverser les prévisions"

Une dynamique qui ne pourra que se poursuivre et se renforcer grâce aux nombreuses ouvertures programmées de nouvelles lignes aériennes directes pour des marchés traditionnels ou émergents, à l'instar de celui des Américains qui emprunteront à partir de septembre prochain la ligne New York-Marrakech ou des Canadiens via Montréal-Marrakech.

"D’ici là, l'augmentation des arrivées proviendra essentiellement des marchés français, espagnol, belge, anglais, italien et aussi allemand, avec un taux de croissance à deux chiffres", prévoit l’hôtelier.

Et d’ajouter que les prévisions de la feuille de route concoctée par le ministère et la CNT, qui tablait sur 1 million de visiteurs supplémentaires par an jusqu’à 2026, sont déjà dépassées par la réalité.

 "2 millions d’arrivées au lieu d’un million prévu par la feuille de route"

Confirmant les propos de son confrère, le président d'une fédération sectorielle de la CNT affirme que le taux de croissance mensuel de 14% devrait se poursuivre durant tout le reste de l’année, voire être dépassé pendant la saison estivale avec des arrivées massives de touristes étrangers de séjour (TES) et de plusieurs millions de MRE.

Optimiste, il avance que cette croissance exceptionnelle de 14% devrait rendre caduques les prévisions de la feuille de route qui prévoyait 17,5 millions d’arrivées en 2026 contre 14,5 millions en 2023, soit un taux de 7%.

"Malgré la situation géopolitique au Proche-Orient qui a provoqué une baisse des arrivées dans plusieurs destinations concurrentes comme l’Egypte ou la Tunisie, le Maroc a fait preuve d’une incroyable résilience en récupérant de nombreux marchés qui avaient l’habitude de se rendre dans d’autres pays arabo-musulmans", explique ce membre important de la CNT en  indiquant que le secteur s’attend à recevoir 2 millions d’arrivées supplémentaires par rapport à 2023.

"Nous serons fixés après la saison estivale" (F.-Z. Ammor)

Entre les marchés européens, notamment français, et les marchés émergents qui ne cessent de se développer grâce au visa numérique, la croissance des arrivées étrangères devrait se poursuivre, avec un taux moyen de 10%.

On s'attend désormais à recevoir 18 millions de visiteurs en 2025 et près de 20 millions en 2026, soit 2,5 millions d’arrivées supplémentaires par rapport aux prévisions de la feuille de route, souligne le président.

Sollicitée pour savoir si ses estimations de 17,5 millions d'arrivées en 2026 avaient été établies délibérément a minima afin de laisser la porte ouverte à de bonnes surprises et à des chiffres d’arrivées plus importants, la ministre du Tourisme a préféré rester prudente : "Nous serons fixés après la saison estivale".

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

AFRIC INDUSTRIES: Indicateurs trimestriels au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.